Ton ami va mal,

Comment faire pour l'aider ?

Crée un climat de confiance

Montre lui que tu es là pour lui et dis lui :

"Je ne te trouve pas comme d'habitude depuis quelques temps et cela m'inquiète. Je te trouve triste, renfermé, déprimé, et je me sens mal de te voir comme ça. J'aimerais pouvoir faire quelque chose pour t'aider."

 

"Tu sais que tu peux compter sur moi"

Donne lui un exemple dans le passé

 

"Tu peux me parler, te confier"

J'ai envie de t'écouter.


Ecoute et reconnais les souffrances de ton ami

Pour écouter, il faut que tu t'en sentes capable, si cela te touche trop personnellement ou que tu n'arrives pas à entendre la souffrance de ton ami, n'hésite pas à lui dire. 

 

"Ce que tu me dis me touche trop  et cela provoque en moi des émotions difficiles à accueillir :

                je m'inquiète pour toi

               ça me stress de te voir comme ça."

 

 

Si tu ne te sens pas capable de tout entendre ou si ça te bouleverse, dis lui :

"C'est trop dur pour moi" , "ça me touche trop".

"Si tu veux, on peut aller voir quelqu'un d'autre (un adulte) ensemble."

"As-tu une idée de quelqu'un avec qui tu te sentirais capable de parler ?

Si tu n'as pas d'idée, je connais :

  • un ami de mes parents
  • un surveillant
  • un animateur
  • une infirmière scolaire
  • un médecin ...

Nous pourrions commencer par là, et je pourrai t'accompagner pour ne pas que tu sois tout seul."

 

Tu peux aussi te sentir capable d'écouter ton ami.

 

Nous t'invitons à ne pas faire de comparaison avec ta propre histoire.  Ne parle pas de toi d'abord.

ECOUTE ce qui est dit.

 

Offre lui du temps, sois attentif à ce que tu entends : sois là, ton téléphone éteint, les oreilles grandes ouvertes !

Ne fais pas autre chose. Installez-vous dans une pièce seuls, pas avec d'autres personnes à côté. Si cela est trop compliqué vous pouvez vous appelez par téléphone.

 

Nous ne réagissons pas tous de la même manière devant les souffrances éprouvées.

Ce qui peut te sembler banal, pas très important, peut avoir une grande importance pour ton ami.

ECOUTE jusqu'au bout, cela lui fera beaucoup de bien.

Soutiens et encourage ton ami

Une fois que les souffrances sont dites et que tu les as entendues, cherche avec ton ami comment l'aider à les vivre, à les regarder et à les réduire si possible. 

Puis, cherchez ensemble, les projets que ton ami porte et réalise.

Ses envies, ce qu'il aimerait faire, ses réussites, ses qualités, ce sur quoi il peut s'appuyer ou les personnes qui l'ont déjà soutenu et qu'il voudrait rencontrer.

Ce que tu vois en lui et qui nourrit votre amitié.

 

 


Aide le et accompagne le

Pour trouver ensemble d'autres personnes qui peuvent l'aider.

Comment augmenter le réseau de personnes qui peuvent lui permettre de sortir du mal-être qu'il éprouve ?

Tu pourras le soutenir pour qu'il prenne "un rendez-vous" avec un professeur, un animateur jeunesse, un entraineur de sport, un artiste, ses parents, avec l'infirmière scolaire ...

 

 


Ose en parler

Si tu entends des paroles qui sont pour toi inquiétantes, partage ton inquiétude avec ton ami.

Demande lui de t'expliquer ce qu'il veut dire quand il dit :

"Je suis un boulet"

"Je ne mérite pas ton amitié"

"Tu serais mieux sans moi"

"Je te gonfle"

"Je suis relou"

"De tout façon, au point où j'en suis ..."

"Je suis nul"

"Je me demande ce que je fais là, je sers à rien"

"J'y arriverai jamais de toute façon"

"J'ai pas d'avenir"

"Que je suis con"

"A quoi je sers ?"

 


Peut-être que ton ami parlera de suicide.

Ce sujet est TRES compliqué.

Notre association, La Bergerie du Cygne, peut aider ton ami.

Un médecin aussi, une infirmière, un psychologue ... aussi.

 

Appelle-nous au 06 30 87 04 36

On t'accompagnera et on t'aidera à trouver quelqu'un qui pourra vous écouter.

 

Tu peux aussi appeler : Allo Ecoute Ado au 0 800 506 692 ou Suicide Ecoute au 01 45 39 40 00.

Clique ici et tu trouveras d'autres contacts utiles.

 

 

Assure toi d'être entouré et accompagné toi aussi

Soutenir ton ami dans cette situation n'est pas chose facile.

Et en même temps, il y a votre amitié qui est un soutien important et nécessaire.

 

Propose lui de faire des activités que vous aimez,

 qui vous procurent une sensation de bien-être ...

 


CAR AIDER SON AMI, c'est ça aussi !

Faire ce qu'on aime, ce qui nous ramène à la vie, ce qui nous procure du bonheur, de la joie, de l'apaisement:

 se promener, voir ses amis, jouer au foot, au hand ou autre sport

 Être dans l'artistique, dessiner, jouer de la musique, danser,

 cuisiner un gâteau et bien entendu le déguster, boire un chocolat chaud,

 lire, rire, aller au cinéma ...

 

Ce qu'il faut éviter

Evite de BANALISER, MINIMISER

Ne minimise pas les souffrances de ton ami.

Ne dis pas :

"Oh c'est pas grand chose ce que tu me racontes, tu devrais t'en sortir ..."

"Bon allez, t'es fort, tu vas dépasser tout ça"

"T'as vu pire, non ?"

"Franchement, c'est pas la fin du monde.

Tu as vu "Matthieu", ce qui lui arrive, comment il galère, le pauvre, lui je le plains"

"Quand tu vois tout ce qui se passe dans le monde, toi, tu manques de rien, tu as tout pour être heureux"

"Tu verras, ça va s'arranger"

"Faut pas y penser c'est tout"

"C'est pas dramatique tout ça"

 

Evite de DONNER DES CONSEILS du type

"Faudrait que " , "y a qu'à ", "ne te regarde pas trop le nombril", "ça ira mieux demain" ...

 

Evite de JUGER

"Y a plus malheureux que toi", " tu te plains pour rien", "si tu faisais un effort  ça irait mieux" ...

 

Evite de GARDER LE SECRET si c'est un secret qui met la vie de ton ami en danger

Si c'est une question vitale (idées suicidaires, anorexie, recherche de défis dangereux, de sensations extrêmes, ...) TU NE PEUX PAS GARDER LE SECRET.

 

 

NE DIS PAS

"Tu peux tout me dire, je n'en parlerai pas"

Mais plutôt

"Tu peux te confier à moi et on verra ensemble ce qu'on fera"

 

 

Evite de CHERCHER A RESOUDRE LE PROBLEME SEUL

Tu ne détiens pas la solution mais tu fais partie de la chaine de solutions.